Battle for the WaterFabric

OP
Date: 14/05/2016 08:00 - 15/05/2016 17:00

Lieu: Terrain AAD La Grange le Roy, Grisy Suisnes (77166)  |  Ville: Grisy-Suisnes, France

INSCRIPTIONS ici

INFOS/RÉGLEMENT ici

 

Informations complémentaires :
Les repas sont à la charge des joueurs (à savoir : Vendredi soir, Samedi midi, Samedi soir, Dimanche midi), et ne sont donc pas fourni par l’association C.U.T. Nous serons au mois de Mai, avec de la chance il fera beau, donc prévoyez suffisamment d’eau.  
Une buvette sera tenue, avec vente d’eau et sodas.  
Il sera possible d’acheter du gaz, des billes et des fumigènes pendant toute la durée du week-end.  
Des répliques d’occasion seront également en vente.   
Un barbecue sera mis à disposition des joueurs, donc n’hésitez pas à amener viandes et autre.  
Prévoir de quoi dormir pour le Vendredi soir (le cas échéant) et le Samedi soir (tente, sac de couchage, lampes, etc).  
De même prévoir des lampes pour la partie de nuit.  
Bien qu’aucun Dress Code ne soit imposé, toutes tenues d’inspiration post-apocalyptique seront les bienvenues.


Modalités de paiement :

Bonjour, bonsoir à tous,

Suite à quelques retardataires, nous laissons les inscriptions ouvertes jusqu'aux Vendredi 12H00.
Les derniers paieront (en éspèces) sur place à Mr Choquet Sylvain (alias Grincheux).


Le temps à l'air d'être de la partie pour nous ce week-end alors let's go...

Scénario :
Jour 1253 :
Voilà plus de 4 ans que la guerre s’est terminée, par une pluie nucléaire. La civilisation telle que nous la connaissions a été ravagée. Plus de villes, plus de routes, plus de véhicules, seulement des ruines, des cendres, et la désolation à perte de vue. Petit à petit la nature reprend ses droits. La vie est de plus en plus dure, les hommes de plus en plus tendus. Les ressources d’avant-guerre nous ont maintenues en vie jusque-là, mais elles commencent à manquer. Nous parvenons à nous nourrir en quantité suffisante par la chasse, mais l’eau devient un vrai problème. Les radiations ont rendu toutes les sources potentielles toxiques, et les rares hommes assez courageux – ou fous – pour s’y risquer ne sont plus là pour en parler.  

Jour 1260 :
Nous avons été forcés de rationner l’eau. Les plus faibles ne parviennent plus à suivre. Les forces viennent à manquer, et avec elles, la possibilité de chasser. Je crois que la fin est proche. Nous avons fait de notre mieux pour survivre jusque-là, mais même moi, je commence à perdre espoir…  

Jour 1281 :
Nous avons perdus beaucoup de personnes. Nous étions plus de cent, nous ne sommes maintenant plus qu’une quarantaine. Des rumeurs nous sont parvenues à propos d’un groupe d’ingénieurs qui aurait réussi à construire un engin capable de rendre l’eau potable. Nous avons pris la direction de ladite zone. Nous parions sur nos dernières forces pour y arriver. Seuls restent désormais les plus aguerris, les plus coriaces.  

Jour 1305 :
Nous sommes arrivés sur le lieu, plein d’espoir. Mais ce fût un espoir de courte durée. Nous sommes entrés en contact avec les ingénieurs, et ils nous ont expliqué qu’ils n’avaient pas de quoi stocker plus d’eau que le peu qui les maintenait en vie, Ils sont à même de déplacer la machine, mais ils refusent d’entreprendre quoi que ce soit tant que suffisamment de provisions n’ont pas été faites pour faire le voyage. Il va donc nous falloir trouver du plastique, pour fabriquer des bouteilles pour l’eau, et du métal pour créer des munitions de fortune. Ça c’est pour la bonne nouvelle. La mauvaise, c’est que nous ne sommes pas les seuls à convoiter la machine et le groupe d’ingénieur. Un autre groupe semblable au notre est arrivé, et il n’y à priori pas moyen de s’entendre…


Les joueurs auront donc deux objectifs :  
- trouver des bouteilles en plastiques (celle de l'asso).  Celles-ci serviront alors de matière première pour la fabrication des bouteilles

- trouver du métal (les jetons de l'asso), afin de payer la fabrication d'eau.

La machine pour créer l'eau sera "neutre" mais il sera possible d'occuper la position. Les équipes devront apporter de la matière plastique et des jetons métalliques pour récupérer des bouteilles d'eau, et l'objectif sera de récupérer le plus de bouteilles d'eau possible (on compte le nombre de bouteilles d'eau par équipe pour savoir qui "gagne").  
De nombreuses missions secondaires vous attendent aussi, permettant de faire avancer la trame principale dans votre sens, ou de gagner des bonus.

Règlement :
Il est nécessaire de commencer par rappeler que la pratique de l’Airsoft repose sur le fair-play des participants, leur respect du règlement, des autres participants et des organisateurs. Chaque joueur, par son inscription, certifie donc avoir lu le règlement et être en accord avec celuici, et tout écart sera sanctionné par un avertissement ou une exclusion définitive de l’événement sans remboursement.
Zone de jeu : zone où se déroulent les parties. Safe Zone/Safe/Zone neutre : zone sécurisée ou l’usage des répliques et artifices est interdit. Seul endroit où le port de protections oculaires n’est pas obligatoire. Terrain : regroupe les zones de jeux, sécurisés ainsi que les zones non jouables (parking, zones dangereuses…) Respawn : zone de jeu qui permet aux joueurs touchés et éliminés de revenir en jeu.
Règles de sécurité
Chaque joueur est responsable de sa propre sécurité sur le terrain, préférez toujours la sécurité à l’efficacité lors de vos actions. Les joueurs doivent respecter les balisages mis en place ainsi que les consignes données par les organisateurs en début de partie. Tout problème relatif à la sécurité (balise manquante ou dégradée, accident…) doit être remonté immédiatement à  un organisateur.
 En dehors de la Zone Safe, le port de protections oculaires adaptées est OBLIGATOIRE.

 Les tirs dits « à la libanaise » sont interdits.

 Lors de l’entrée en Safe Zone, il est obligatoire de désengager les chargeurs de toutes les répliques

 Aucun chargeur ne doit être engagé en zone safe, et il est de convenance de tirer 2 ou 3 coups dans le vide afin d’être sûr d’avoir vidé la chambre de la réplique.

 La consommation d’alcool est interdite

 Les substances illicites sont interdites. Leur possession et/ou leur consommation par un joueur entraîne son exclusion définitive du terrain.
Règles de passage au chrony :
Le passage au chronographe (chrony) afin de vérifier le bon respect des consignes s’effectuera soit à l’arrivée des joueurs, soit pendant le jeu (« chrony volant ») selon l’appréciation des organisateurs et les retours des participants.


Règles de puissances :
 350 FPS AEG en full

 400 FPS AEG en semi

 450 FPS Bolt et fusil sniper lourd (Barret, Cheytac etc)

 330 FPS PA.  

 

Les distances minimales d'engagement :
 10m pour les fulls et les semi

 20m pour les bolt et snipe.

 En dessous de ces distances vous devez utiliser votre PA ou votre couteau d'exercice (sans le lancer). Pas de « pan t'es out » ou « t'es out » sur le terrain (sauf danger). Mais rester civilisé quand même, le but de l'airsoft, étant de s'amuser, essayer le plus possible de tirer dans le gilet, et d'éviter la tête. Les chargeurs high cap sont tolérés, mais vous êtes limités au semi ou au burst (rafales de 2/4 coups maxi), seules les répliques de soutien peuvent faire des rafales longues. Les fumigènes (sauf fumée blanche, ou en cas de temps trop sec) sont autorisés.
Artifices
 Les grenades Airsoft non-détonnantes (Tornado, Kimera, Cyclone) sont autorisées.

 La possession et/ou l’usage de tout autre explosif commercial (pétards), artisanal, ou de grenades à plâtre est interdit sur la zone de jeux.

 Les fumigènes artisanaux sont interdits.
Règles de jeu En cas de litige entre joueurs, il faut appeler le plus tôt possible l’organisateur, canal 1 à la radio.


Contact entre joueurs:
 Un joueur touché par une bille est déclaré « out », il se déclare quand il est touché en criant d’une voix fortes et audible « OUT !» et compte jusqu’à 30 à voix haute en sortant son foulard rouge/blanc.

 Un joueur ne se déclarant pas « out » recevra un avertissement. En cas de récidive, il sera exclu sans remboursement.

 En cas de tir allié, c’est le tireur qui est out.

 Dans le doute d’une touche vous vous déclarez out.

 Touche au contact Un joueur peut être touché au contact par un contact direct en touchant un joueur avec son P.A ou son couteau factice mou. Le P.A doit être chargé en bille et en gaz, armé, et la sécurité retirée.


Zones de touches:
 Le joueur doit viser en priorité le gilet de l’adversaire.

 Les tirs à la tête doivent être évités au maximum (toutefois, si seule la tête est visible, il est possible de l’engager mais uniquement en tir en semi) et est interdit en dessous de 5 mètre.

 Dans le cas où la réplique est touchée, elle est dite « réplique out ». Le joueur doit alors utiliser une autre réplique (longue, PA, couteau) ou se déclarer « out ».  
Joueur touché et déclaré « out »
 Un joueur touché ou déclaré « out » doit se signaler, il se déclare quand il est touché en criant d’une voix fortes et audible « OUT !», il sort son foulard rouge/blanc de out pour se signaler et compte jusqu’à 30.

 Il est courant de se reprendre des billes pendant ce moment, n’en soyez pas énervé.

Lorsque le joueur est touché au contact, il doit se diriger immédiatement vers un point de respawn en restant discret afin de ne pas révéler la présence de son adversaire ! Il ne doit donc pas dire « out ».
Lorsque le joueur est touché à distance, il doit se déclarer en criant « OUT ! » pour indiquer qu’il a bien été touché.
 S’il le souhaite, le joueur peut appeler un médecin :

 Il doit alors appeler « MEDIC ! » et attendre qu’un Médic lui porte secours.

 Il doit rester sur place, en évitant cependant de se mettre en danger (sortir de la trajectoire des billes, d’une pièce dans laquelle un fumigène a été lancé, etc…). Il peut aussi être déplacé par un équipier sur une courte distance (pour le rapprocher d’un Médic par exemple)

 Si le joueur décide d’aller jusqu’à un point de respawn, il crie alors « OUT PASSE !» en montrant visiblement son foulard rouge/blanc et se dirige vers le point de respawn de son choix.

 Un joueur touché ne peut pas (et ne doit pas) communiquer avec les autres joueurs tant qu’il n’est pas soigné ou qu’il n’a pas rejoint un point de respawn. Il est de rigueur d’éviter toutes discussions lorsque l’on est out afin d’éviter les litiges.


Usage des grenades:
 Lorsque qu’une grenade explose (des billes sortent et du gaz sort), tous les joueurs alliés ou ennemis dans un rayon de 5m sont out. Si la grenade est lancée dans une pièce de 10m ou moins, tous les joueurs sont out, sans discussion.

 Chaque lancé de grenade doit être annoncé en criant « GRENADE ! ». Les grenades de 40mm ne sont pas tenues d’être annoncées, mais il faut une distance de sécurité de 5m minimum.

 On lance la grenade en cuillère, sans prendre le risque de blesser un autre joueur (on essaie de viser le sol, pas les joueurs).

 Si une grenade atterri à proximité d’un bouclier, celui-ci est out. Le porteur crie alors « Bouclier out ».


Respawn:
 Pendant son trajet vers le point de respawn, il peut arriver de se faire à nouveau tirer dessus. Pour cela, il est important de se signaler out (« OUT PASSE ! ») lorsque le besoin se fait sentir.

 Il n’y a pas de temps minimum d’attente au point de respawn, un joueur peut repartir en jeu immédiatement après l’avoir atteint.

 Selon les scénarii il se peut que vous deviez attendre X joueurs alliés pour repartir en jeu une fois à votre camp ou plot respawn.
Consigne spécifiques aux joueurs :
 Snipers (joueurs équipés de bolts ou de fusils lourds (Barret, Cheytac…) : Ils peuvent partir 5 minutes avant le lancement du scénario.

 Soutien (MG42, M249…) : Ce sont les seuls à pouvoir faire de longues rafales en automatique.

 Bouclier : Les boucliers ne peuvent être éliminé qu’en tirant sur le joueur abrité derrière, ou à l’aide d’une grenade. Dans ce cas, le porteur du bouclier peut soit choisir de laisser le bouclier sur place, afin qu’un autre joueur puisse s’en servir, soit de le ramener avec lui au point de respawn.

 

 

 

 

Toutes les Dates


  • Du 14/05/2016 08:00 au 15/05/2016 17:00
 

Propulsé par iCagenda